À quoi sert l’état des lieux en ligne?

C’est décidé, vous allez déménager! Mais avant, il faut encore trouver une autre maison en location. Vous choisirez de faire appel à un agent immobilier ou de consulter un site internet de petites annonces entre particuliers. Avant de vous lancer, pour ne pas perdre de temps et réaliser des recherches plus efficaces, vous prendrez le temps de répondre à quelques questions comme:

  • quel est votre budget ? Voyez vos dépenses et vos revenus et calculez le montant de loyer que vous pourriez payer facilement chaque mois sans que votre compte bancaire ne passe dans le rouge
  • où voulez-vous habiter ? Dans quelle région ? Ou mieux encore, dans quelle ville ? Ce sera pour vous rapprocher de votre famille ou de votre travail. Le but affiché étant de ne plus perdre votre temps dans les bouchons !
  • combien de chambres et quelle surface habitable ? À voir suivant la composition de votre famille.

Maintenant que vous avez toutes vos informations, elles serviront à votre agent immobilier pour compléter votre fiche. Mais ils vous permettront aussi de renseigner au mieux le moteur de recherche de votre site de petites annonces. Ainsi, vous n’obtiendrez que des résultats ciblés, susceptibles de vous convenir.

Louer appartement

Qui a besoin d’un état des lieux en ligne?

Une fois que vous aurez visité les biens et pris votre décision, vous n’aurez qu’une hâte : fixer la date de remise des clés. C’est le même jour que vous rédigerez l’état des lieux. Ce document décrit l’état du logement et de ses équipement à l’arrivée du locataire. On parle ici d’un état des lieux d entrée. Et il faudra en réaliser un second, à la fin du bail, quand le locataire partira. Il sera facile de trouver un modèle état des lieux meublé en ligne.

Le plus souvent, cet état des lieux se fera à l’amiable entre le propriétaire et le locataire. Et ce sera totalement gratuit. Mais parfois, le bailleur mandatera une tierce personne pour le remplacer. On parlera ici d’une procuration état des lieux. Quand un agent immobilier ou un huissier de justice intervient pour faire un état des lieux, c’est payant. Généralement, les frais seront partagés entre le locataire et son bailleur.

Vous constaterez qu’un état des lieux comporte des mentions obligatoires comme :

  • la description de chaque pièce et des équipements. Tout y passe : le sol, les murs, le plafond. Et vous notez tout jusqu’au moindre petit défaut : une tâche, une fissure, de la peinture qui s’écaille
  • l’inventaire des clés permettant d’accéder au logement. Le propriétaire vous en remettra plusieurs jeux et il en gardera un pour lui
  • le relevé des compteurs d’eau, d’électricité et de gaz quand il existe. À défaut, vous auriez à payer les dernières consommations d’énergie de l’ancien locataire.

Il faut savoir qu’il est conseillé d’effectuer un état des lieux, pendant la journée, quand il fait bien clair. En effet, à la lumière artificielle, tous les défauts ne vous sauteraient pas forcément aux yeux ! En entrant dans le logement, vous commencerez déjà par vérifier qu’il y a bien de l’électricité dans chaque pièce. Quand il manque une ampoule, vous le notez. À défaut, le propriétaire pourrait vous en facturer une le jour de votre départ.

Louer appartement

Vous testez les prises électriques et chaque appareil qui fonctionne à l’électricité. Pareil quand il y a le gaz. Ici, ce sera certainement pour alimenter une chaudière ou une plaque de cuisson. Reste l’eau. C’est très simple : vous ouvrez les robinets et vous tirez la chasse d’eau. Soyez encore vigilant sur l’état des menuiseries intérieures et extérieures. Pensez aussi à ouvrir les portes de placard et les tiroirs.

Normalement, votre état des lieux est désormais bouclé. Sauf qu’il arrive fréquemment que les locataires découvrent de nouveaux défauts une fois qu’ils ont emménagé dans le logement. Si cela devait vous arriver, pas de panique puisqu’il existe une loi qui y a pensé. Il s’agit en fait d’un droit de rectification. En fait, vous disposez de 10 jours après la date de remise des clés pour modifier votre état des lieux. Normalement, votre propriétaire connaît cette loi et ne devrait pas rechigner à procéder aux modifications.